Archives de catégorie : Actualités

Webinaire « Gestion des crises sanitaires en Asie » Mercredi 22 avril de 10h à 12h

Le bureau des Jeunes Chercheur.es du GIS-Asie vous invite à un webinaire le mercredi 22 avril de 10h à 12h sur la « Gestion des crises sanitaires en Asie » pour mettre en perspective la crise actuelle et mieux comprendre les mesures prises dans trois pays majeurs du continent asiatique (Inde, Japon et Chine).

Trois intervenants donneront une perspective historique et comparative afin de prendre de la distance dans le contexte anxiogène actuel : 

–       Justine Rochot, sociologue associée au CECMC et au CEFC (Hong Kong), elle travaille sur les sociabilités de retraités en Chine. Elle a publié le 17 mars un article intitulé Le Virus et La Nation sur AOC.

–        Christophe Jaffrelot (à confirmer), politiste et directeur de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS et indianiste spécialiste de la classe politique indienne. Il a publié deux articles sur la situation actuelle en Inde pour l’Institut Montaigne : L’Inde à l’heure du coronavirus : une bombe à retardement globale ? (20/03/2020) et L’économie indienne face au choc du coronavirus (27/03/2020)

–        Ken Daimaru, historien du Japon contemporain et ATER à l’Université d’Aix Marseille (IrAsia – UMR 7306). Ses recherches actuelles portent sur les enjeux de la santé publique et le rôle des frontières. Il interviendra sur « Frontières sanitaires en temps de Covid-19. Le cas japonais ».

 Pour vous inscrire, remplissez le formulaire suivant et nous vous enverrons par mail un lien la veille pour assister au webinaire.

 

Prix de thèse du GIS Asie 2020

Le GIS Asie organise en 2020 la troisième édition du Prix de thèse sur l’Asie.

Sont éligibles des travaux soutenus en 2018 et 2019, dans toutes les disciplines des lettres et sciences humaines et sociales et portant sur l’Asie.

Trois prix, d’une valeur de 3000€ chacun, seront attribués par le jury composé de membres du conseil scientifique du GIS.

Ce prix est destiné prioritairement à financer ou co-financer la publication de la thèse. Ils seront remis solennellement à la fin de l’année 2020.

Conditions générales de candidature :

  • Avoir soutenu entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019 une thèse sur l’Asie en lettres et sciences humaines et sociales, délivrée par une institution française ou par une institution membre du GIS Asie.
  • Avoir envoyé une candidature complète par voie électronique au plus tard le mercredi 15 avril 2020.

Modalités de dépôt de candidature :

Les fichiers au format PDF sont à transmettre par voie électronique :

  • Formulaire de dépôt de candidature (ci-contre).
  • Un lien fonctionnel vers le site de dépôt électronique de la thèse (site d’université, site theses-en-ligne de HAL, etc.).
  • Une copie du diplôme de doctorat (ou de l’attestation de soutenance si le diplôme n’est pas disponible).
  • Un exemplaire du rapport du jury. Pour les universités étrangères où il n’existe pas de rapport, prière de joindre deux lettres de recommandation : la première du directeur de thèse, la seconde d’un autre chercheur ou universitaire ayant participé au jury de soutenance.
  • Un CV.
  • Une liste des publications.

Ouverture de l’appel : 1er mars 2020

Date limite de dépôt : 15 avril 2020

Contact : communication@gis-reseau-asie.org

Allier méthodes quantitatives et qualitatives en milieu urbain et autoritaire. Combining quantitative and qualitative methods in an urban and authoritarian context.

Virginie Arantes

Doctorante à l’Université Libre de Bruxelles, Virginie Arantes conduit des recherches doctorales sur la montée de l’activisme social environnemental et sa pertinence pour la politique chinoise contemporaine. Plus globalement, elle s’intéresse aux questions de pluralisme sociopolitique, de démocratisation et au concept de « société civile » en Chine.

Résumé

Les facilités actuelles d’accès aux terrains ont tendance à faire penser qu’il devient de plus en plus facile d’entreprendre des recherches en Chine. Néanmoins, un développement socio-économique rapide et un changement de géographie urbain constant créent de nouvelles contraintes pour observer les comportements des communautés dans les zones urbaines. Ainsi, dans des espaces complexes où les connections entre les personnes tendent à être diffuses et multidirectionnelles, comment le chercheur peut-il centrer son objet d’étude ainsi que ses acteurs clés? Dans cet article, il sera question de réfléchir à de nouvelles formes d’enquêtes ethnographiques dans un contexte urbain et autoritaire. Par le biais d’une enquête de terrain réalisée à Shanghai, nous analysons comment une démarche quantitative à base de questionnaires peut s’avérer utile pour accéder à de nouveaux acteurs et espaces jusque-là inaccessibles.

Mots-clés: méthodologie, méthode qualitative, méthode quantitative, ethnographie, milieu urbain, Chine. 

Abstract

Greater access to the field tend to suggest that it is becoming easier to undertake research in China. However, rapid socio-economic development and the constant change in urban geography create new constraints for observing the behaviour of communities in urban areas. In complex spaces where connections between people tend to be diffuse and multidirectional, how can the researcher focus his object of study as well as his key players? In this article, we discuss new forms of ethnographic investigation in an urban and authoritarian context. Through a field survey carried out in Shanghai, we argue that a quantitative approach based on questionnaires can prove useful in gaining access to new actors and spaces hitherto inaccessible.

Keywords: methodology, qualitative method, quantitative method, ethnography, urban setting, China.

Continuer la lecture de Allier méthodes quantitatives et qualitatives en milieu urbain et autoritaire. Combining quantitative and qualitative methods in an urban and authoritarian context.

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts

Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Compte-rendu de la journée méthodologique des jeunes chercheur.e.s du GIS Asie du 9 octobre 2019

Journée méthodologique organisée par le bureau des jeunes chercheur.es du GIS Asie, avec le soutien de:

Cette journée méthodologique a proposé un espace d’expression et de réflexion sur les difficultés de l’enquête de terrain pour les jeunes chercheur.es. Le programme de la journée encourageait à rendre compte des problèmes (méthodologiques, logistiques, éthiques, personnels), mais surtout à saisir les diverses stratégies qui peuvent être mises en œuvre pour les dépasser. Les difficultés générales de la recherche de terrain ont été abordées de même que d’autres plus spécifiques à l’aire asiatique. L’impératif d’obtention de résultats détermine des conceptions du terrain : or les silences, les impasses, les ratages font partie du terrain. C’est de ces zones de fragilité de l’enquête qu’il a été question lors de cette journée.

Continuer la lecture de Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts

Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Journée méthodologique des jeunes chercheur.e.s du GIS Asie.

Mercredi 9 octobre 2019
10h30 – 16h45

Salle Doucy (S12.123)
Bâtiment S – 12e niveau
Université Libre de Bruxelles
Avenue Jeanne 44, Ixelles

Contact: jeunes.chercheurs.asie@gmail.com

Continuer la lecture de Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts