Tous les articles par Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

Allier méthodes quantitatives et qualitatives en milieu urbain et autoritaire. Combining quantitative and qualitative methods in an urban and authoritarian context.

Virginie Arantes

Doctorante à l’Université Libre de Bruxelles, Virginie Arantes conduit des recherches doctorales sur la montée de l’activisme social environnemental et sa pertinence pour la politique chinoise contemporaine. Plus globalement, elle s’intéresse aux questions de pluralisme sociopolitique, de démocratisation et au concept de « société civile » en Chine.

Résumé

Les facilités actuelles d’accès aux terrains ont tendance à faire penser qu’il devient de plus en plus facile d’entreprendre des recherches en Chine. Néanmoins, un développement socio-économique rapide et un changement de géographie urbain constant créent de nouvelles contraintes pour observer les comportements des communautés dans les zones urbaines. Ainsi, dans des espaces complexes où les connections entre les personnes tendent à être diffuses et multidirectionnelles, comment le chercheur peut-il centrer son objet d’étude ainsi que ses acteurs clés? Dans cet article, il sera question de réfléchir à de nouvelles formes d’enquêtes ethnographiques dans un contexte urbain et autoritaire. Par le biais d’une enquête de terrain réalisée à Shanghai, nous analysons comment une démarche quantitative à base de questionnaires peut s’avérer utile pour accéder à de nouveaux acteurs et espaces jusque-là inaccessibles.

Mots-clés: méthodologie, méthode qualitative, méthode quantitative, ethnographie, milieu urbain, Chine. 

Abstract

Greater access to the field tend to suggest that it is becoming easier to undertake research in China. However, rapid socio-economic development and the constant change in urban geography create new constraints for observing the behaviour of communities in urban areas. In complex spaces where connections between people tend to be diffuse and multidirectional, how can the researcher focus his object of study as well as his key players? In this article, we discuss new forms of ethnographic investigation in an urban and authoritarian context. Through a field survey carried out in Shanghai, we argue that a quantitative approach based on questionnaires can prove useful in gaining access to new actors and spaces hitherto inaccessible.

Keywords: methodology, qualitative method, quantitative method, ethnography, urban setting, China.

Continuer la lecture de Allier méthodes quantitatives et qualitatives en milieu urbain et autoritaire. Combining quantitative and qualitative methods in an urban and authoritarian context.

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts

Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Compte-rendu de la journée méthodologique des jeunes chercheur.e.s du GIS Asie du 9 octobre 2019

Journée méthodologique organisée par le bureau des jeunes chercheur.es du GIS Asie, avec le soutien de:

Cette journée méthodologique a proposé un espace d’expression et de réflexion sur les difficultés de l’enquête de terrain pour les jeunes chercheur.es. Le programme de la journée encourageait à rendre compte des problèmes (méthodologiques, logistiques, éthiques, personnels), mais surtout à saisir les diverses stratégies qui peuvent être mises en œuvre pour les dépasser. Les difficultés générales de la recherche de terrain ont été abordées de même que d’autres plus spécifiques à l’aire asiatique. L’impératif d’obtention de résultats détermine des conceptions du terrain : or les silences, les impasses, les ratages font partie du terrain. C’est de ces zones de fragilité de l’enquête qu’il a été question lors de cette journée.

Continuer la lecture de Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts

Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Journée méthodologique des jeunes chercheur.e.s du GIS Asie.

Mercredi 9 octobre 2019
10h30 – 16h45

Salle Doucy (S12.123)
Bâtiment S – 12e niveau
Université Libre de Bruxelles
Avenue Jeanne 44, Ixelles

Contact: jeunes.chercheurs.asie@gmail.com

Continuer la lecture de Terrain d’étude : sensibilité relations durables

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts

International Convention of Asia Scholars – ICAS11 2019

16 – 17 – 18 -19 juillet 2019
Leiden, Pays-Bas

Organisation

Le 7e Congrès Asie se tiendra au sein de la 11e International Convention of Asia Scholars (ICAS11) organisée conjointement par l’Université de Leiden, le GIS Asie (Groupement d’Intérêt Scientifique Études asiatiques) et l’International Institute for Asian Studies (IIAS) du 16 au 19 juillet 2019. Ce rassemblement vise à faire l’état des lieux des recherches et débats en cours dans le domaine des études asiatiques, à développer les échanges interdisciplinaires et interculturels, à favoriser les collaborations internationales. Au total, 1500 spécialistes de l’Asie, chercheurs, enseignants, représentants d’institutions et de la société civile sont attendus.

Evénement

L’ICAS 11 réunira des participants de plus de 60 pays pour des échanges sur l’Asie transcendant les frontières entre les disciplines académiques et les zones géographiques. Le lieu de rencontre sera la ville de Leiden aux Pays-Bas. L’Université de Leiden est l’une des plus anciennes universités d’Europe. Elle abrite plusieurs centres de recherche renommés sur l’Asie. Organisée en partenariat avec la ville, les institutions de recherche et les musées de Leiden, l’ICAS 11 se tiendra principalement au sein du Palais de la Faculté de droit. Elle sera au cœur de nombreux liens avec l’Asie et le monde.

Les événements comprendront : des ateliers, des tables rondes, des interventions de spécialistes de haut niveau, des expositions, un festival du film et du documentaire ainsi qu’un salon international du livre. A travers l’ensemble de ces activités, l’ICAS 11 souhaite contribuer à inclure davantage de « voix asiatiques » en constituant un espace dans lequel les chercheurs européens, asiatiques et les acteurs sociaux et culturels internationaux peuvent interagir. Cet événement ouvre donc de multiples opportunités pour de rencontres et de collaborations nouvelles, de partager vos réflexions et résultats de recherche, d’interagir avec des responsables de publications.

Le thème central de l’ICAS 11 porte sur : « L’Asie et l’Europe, l’Asie en Europe ». Toutefois, les propositions peuvent porter sur tous les sujets dans l’ensemble des disciplines relevant des études asiatiques au sens le plus large. Cela comprend entre autres des sujets tels que: l’Eurasie, la participation citoyenne, l’économie politique, le patrimoine et l’identité, la connectivité, les nouvelles pédagogies, les travailleurs étrangers, les paysages médiatiques (« Mediascapes »), le capital social, repenser l’éducation, les transformations religieuses, le postcolonial, la démocratie, le néolibéralisme, l’histoire intellectuelle, les Big Data.

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts

Of mediation and power : Intermediaries in the South Asian societies

AJEI workshop

April 2019, 23rd-25th
Centre des Sciences Humaines, Delhi
2, Dr. APJ Abdul Kalam Road, New Delhi 110011 India

Of mediation and power : Intermediaries in the South Asian societies

Organized by Antoine Briand and Arnaud Kaba

Download the Call for Papers:

Proposals of contributions (max : 500 words) shall be sent by March, the 16th, 2019 at ateliers.ajei@gmail.com. The papers (max : 40 000 signs) will be due by April, the 3rd.

To contact the organizers : arnaud.kaba@gmail.com bantoine2603@gmail.com

Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

More Posts