Séminaire : “Le déchet, objets et concept transnationaux en Asie”

La prochaine séance du séminaire “Dynamiques contemporaines en Asie” aura lieu le vendredi 7 juin 2024, de 10h à 12h30, au Campus Condorcet, bâtiment de recherche sud, salle 0.032 (rez-de-
chaussée) et en visioconférence (Avaya). Elle réunira trois intervenant⋅e⋅s autour du thème « Le déchet, objets et concept transnationaux en Asie ».

Organisatrice : Anna Dupuy

Date : vendredi 7 juin 2024

Horaire : 10h – 12h30

Lieu : Campus Condorcet, bâtiment de recherche sud, salle 0.032 (rez-de-chaussée)

En ligne : https://spaces.avayacloud.com/spaces/664725117642f9c0213d109f

Argumentaire :

L’objet de cette séance du séminaire “Dynamiques contemporaines en Asie” est de donner à voir tant les particularités des représentations et des modes de gestion des déchets en Asie que comment ils s’inscrivent et se transforment, à l’échelle domestique, rurale, urbaine ou nationale, dans les relations et les interconnexions globales. Le déchet est un objet qui voyage entre les continents et les pays, que ce soit à travers des échanges commerciaux ou sous l’action d’éléments naturels. Avec lui voyagent également des représentations globales du déchet, l’associant à la fois à la pollution environnementale et à sa recyclabilité. Cette perception n’est cependant ni universelle, ni homogène. Pour comprendre la diversité des relations au déchet, il faut donc « provincialiser le cadrage environnemental » des déchets (Furniss, 2017) pour envisager leurs conceptions vernaculaires locales. Ces dernières sont cependant en constante transformation, au gré des influences globales conduisant à leur réinterprétation locale.

Cette séance visera ainsi à montrer que la gestion des déchets est un acteur des interconnexions entre le global et le local, mettant en relation l’Asie avec le reste du monde, ainsi que différentes zones asiatiques entre elles, à différentes échelles. Elle réorganise ou renforce également les relations existantes entre groupes sociaux (caste, classe, genre). Les interventions seront suivies d’une discussion générale avant un temps d’échange avec le public.

Bibliographie :

Furniss, Jamie. 2017. What type of problem is waste in Egypt?, Social Anthropology, 25:3, 301-317

Intervenant⋅e⋅s :

Virginie Arantes: “Chine et Déchets : Citoyenneté et Pouvoir en Transformation

Virginie Arantes est docteure en sciences politiques de l’Université libre de Bruxelles (ULB) et chercheuse postdoctorale financée par le Fonds National de la Recherche Scientifique (F.R.S.-FNRS). Elle a publié un livre, “China’s Green Consensus” (2022), et plusieurs articles dans des revues renommées. Virginie s’intéresse actuellement à l’impact du nationalisme vert sur l’identité nationale, notamment en Asie du Sud-Est. Elle explore les transitions sociétales vers la durabilité et les dynamiques de gouvernance, en combinant sciences politiques, études environnementales et études régionales. Son travail analyse les interactions entre acteurs étatiques, société civile et mouvements environnementaux, et vise à éclairer les politiques de conservation et de durabilité dans un contexte géopolitique et culturel plus large.

Rémi de Bercegol : “Toxique Prospérité: le recyclage des batteries au plomb dans une petite ville des confins indiens

Rémi de Bercegol est chercheur CNRS affecté à PRODIG (UMR 8586) et affilié à l’Institut Français de Pondichéry (l’UAR 3330 « Savoirs et Mondes Indiens »). Ses recherches s’intéressent à l’intensification de l’urbanisation dans les territoires fragiles, à travers le cas des petites villes des montagnes asiatiques (ANR URBALTOUR 2022-2025) et des espaces sacrifiés où se déplacent les industries polluantes (ANR GLOBAL SMOG 2022-2025). Ses travaux nourrissent l’élaboration d’un nouveau livre sur la question de l’urbanisation subalterne et de l’économie du recyclage d’« arrière cours » en Inde, dont il présentera un des chapitre durant ce séminaire.

Yumi Toboé : “‘Understand me… we are businessman’: Le secteur du recyclage des plastiques à Bichkek (Kirghizstan), une affaire d’industriels”

Après une formation en géographie humaine, notamment en aménagement du territoire, c’est dans le cadre d’un Master Développement dans les Suds à Sorbonne Université que Yumi Toboé a commencé une recherche sur les déchets au Kirghizstan. Lors de son terrain de recherche de quatre mois en 2023, elle a analysé le secteur recyclage des plastiques à Bichkek, et notamment le rôle des industriels dans ce jeu d’acteurs nouveau.

Le séminaire “Dynamiques contemporaines en Asie” géré par le Bureau invite des jeunes chercheur·es et chercheur·es confirmé·es à intervenir sur une thématique transversale aux études asiatiques.  L’objectif est de constituer un espace de rencontre interdisciplinaire et inter-aréal tourné vers la connaissance des mondes asiatiques contemporains, dans la diversité des enjeux qui les traversent. Ce séminaire entend ainsi examiner un certain nombre d’évolutions actuelles, croisant des recherches – récentes ou en cours – menées dans des aires géographiques asiatiques variées. Mis en place en 2021, le séminaire a déjà permis d’aborder une diversité de phénomènes politiques et sociaux, de la montée en puissance de la Chine à l’échelle mondiale aux processus d’adaptations agro-écologiques des populations rurales. Il est ouvert à tou·tes, même s’il s’adresse tout particulièrement aux chercheur·es travaillant sur l’Asie, entendue dans son extension géographique la plus large.


Citer ce billet
Jeunes Chercheur.e.s Asie (2024, 17 mai). Séminaire : “Le déchet, objets et concept transnationaux en Asie” Jeunes Chercheure·s Asie. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11oos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.