Archives de catégorie : Résumés des présentations

Diffusion de la préscolarisation en Inde du Sud

Émilie PONCEAUD GOREAU (Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés (ADESS), Université Bordeaux III)

Synthétisées à travers les Objectifs du Millénaire pour le Développement, les formes d’interdépendance entre éducation et développement ont largement été diffusées par l’Unesco et les grands bailleurs de fonds internationaux qui considèrent la préscolarisation comme un puissant accélérateur du développement. L’Inde s’est distinguée par la précocité de la mise en place de politiques publiques en faveur de la préscolarisation à travers la création dès 1975 des anganwadis (les Anganwadis polarisent un certain nombre de services à destination des populations les plus fragiles (personnes âgées, handicapées, femmes enceintes, mères et jeunes enfants), leur plus grande réussite est la lutte contre la malnutrition. Ils proposent aux travailleuses pauvres un accueil formalisé pour leurs enfants de 3 à 6 ans dans l’objectif de les préparer à l’enseignement primaire). Continuer la lecture de Diffusion de la préscolarisation en Inde du Sud

Renyou Hou

Doctorant en anthropologie sociale, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) ; ATER en langue et civilisation contemporaines chinoises, Aix-Marseille Université

More Posts

Nouvelles frontières, changements géopolitiques : quel destin pour le patrimoine? L’itinéraire des collections scientifiques de l’EFEO

Cécile CAPOT (EPHE-ENC, EFEO) (Ecole pratique des Hautes Etudes-Ecole nationale des chartes, Ecole française d’Extrême-Orient)

Les membres de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO) – basée au Vietnam depuis sa création à la fin du XIXe siècle jusqu’à la fin des années 1950 – ont bénéficié d’une mobilité facilitée par le contexte colonial. Avec eux, allant de l’Inde au Japon pour leurs travaux et ceux de l’École, a voyagé un nombre important de documents qu’ils ont collectés ou créés : imprimés, manuscrits, estampages, photographies, journaux de fouilles, études, etc. La bibliothèque de l’EFEO à Hanoi est ainsi devenue un lieu inédit, rassemblant des documents aux provenances variées. Continuer la lecture de Nouvelles frontières, changements géopolitiques : quel destin pour le patrimoine? L’itinéraire des collections scientifiques de l’EFEO

Renyou Hou

Doctorant en anthropologie sociale, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) ; ATER en langue et civilisation contemporaines chinoises, Aix-Marseille Université

More Posts

Femmes, travail, migration et émancipation en Chine aujourd’hui. Comment penser l’empowerment prôné par une petite entreprise étrangère, implantée à Kunming (province du Yunnan, Chine) employant majoritairement des jeunes femmes migrantes originaires de zones rurales ?

Aurélia DESPLAIN (Université de Bordeaux, LAM)

Des millions de personnes en Chine et dans la province du Yunnan quittent leurs villages d’origine, lieux auxquels les rattachent leurs hukou (sorte de passeport interne, système d’enregistrement des ménages) pour aller trouver une opportunité de travail dans une ville. Ils sont plus de 46 millions à vivre dans la province du Yunnan (sud-ouest de la Chine), parmi lesquels 5,5 millions sont recensés comme « migrants ». La majorité de ces migrants vivant dans la province du Yunnan (77%) en sont originaires. On parle alors de « migrants intra-provinciaux », c’est-à-dire que leur hukou les rattache à un district tandis qu’ils résident dans un autre, à l’intérieur de cette même province. Nombreuses sont les personnes ayant un hukou rural mais résidant et travaillant aujourd’hui en ville. Or hukou rural et hukou urbain ne confèrent pas à leurs détenteurs le même accès aux prestations sociales (entre autres : soins ou éducation). L’exode rural massif qui se déroule en Chine sous l’effet des réformes économiques rend aujourd’hui criantes les questions liées au développement économique des campagnes, ainsi que celles liées aux inégalités socio-économiques se creusant entre ruraux et urbains résidant au sein d’une même ville. Continuer la lecture de Femmes, travail, migration et émancipation en Chine aujourd’hui. Comment penser l’empowerment prôné par une petite entreprise étrangère, implantée à Kunming (province du Yunnan, Chine) employant majoritairement des jeunes femmes migrantes originaires de zones rurales ?

Renyou Hou

Doctorant en anthropologie sociale, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) ; ATER en langue et civilisation contemporaines chinoises, Aix-Marseille Université

More Posts

Aux frontières de Bollywood : les territoires des scènes de romances à l’étranger ou quand l’industrie du cinéma populaire hindi se régénère

Soraya HAMACHE (Université Bordeaux 3, CEIAS)

Suraj Hua Maddham : extrait d’un des classiques de cette industrie du cinéma Kabhi Khushi Kabhi Gham réalisé par Karan Johar en 2001, cette séquence musicale constitue l’une des scènes les plus connues et les plus typiques du cinéma populaire hindi. Tournée au milieu des pyramides de Gizeh, ce choix novateur renoue avec l’un des territoires de diffusion traditionnels de Bollywood, qui se réaffirme ainsi comme l’un des instruments du soft power indien (NYE Joseph, Bound to Lead: The Changing Nature of American Power, New York, Basic Books, 1990. Cette expression du théoricien des relations internationales signifie la capacité d’un acteur politique à séduire et persuader d’autres États sans avoir à user de la force mais plutôt de son prestige et de sa culture). Continuer la lecture de Aux frontières de Bollywood : les territoires des scènes de romances à l’étranger ou quand l’industrie du cinéma populaire hindi se régénère

Renyou Hou

Doctorant en anthropologie sociale, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) ; ATER en langue et civilisation contemporaines chinoises, Aix-Marseille Université

More Posts

Pratiques et croyances culturelles autour de la grossesse en Chine urbaine contemporaine : étude de cas à Hangzhou

Julie REMOIVILLE (GSRL/CNRS)

Les bouleversements occasionnés par la grossesse et l’accouchement font de la parentalité un temps de changement psychologique, social et physique, significatif pour les jeunes femmes devenant mères pour la première fois. Les pratiques culturelles à observer durant une grossesse sont respectées dans de nombreux pays et varient selon les cultures, allant du changement comportemental aux restrictions alimentaires, ou encore aux différentes activités réservées aux femmes enceintes. Bien qu’il existe actuellement quelques recherches concernant les pratiques courantes de restriction et les coutumes culturelles observées parmi la population des femmes enceintes Chinoises à Hong Kong, Macao, en Australie et au Canada, très peu d’attention a été portée sur la manière dont les femmes enceintes percevaient et réagissaient aux traditions et aux croyances culturelles sur le continent Chinois. De plus, contrairement aux coutumes postpartum, très peu de spécialistes ont étudié les pratiques et coutumes durant la grossesse, et seul un petit nombre d’études a examiné de quelle façon les traditions culturelles façonnent l’expérience de la maternité. Pourtant, les rituels culturels et les tabous caractérisent les différentes étapes de la grossesse et de la naissance. Ces traditions culturelles définissent la transition, démarquent la vulnérabilité et structurent un soutien à la fois sociologique et moral. Les recherches concernant les coutumes prénatales observées par les femmes Chinoises démontrent que de nombreuses coutumes culturelles sont toujours largement pratiquées, malgré le fait que certaines croyances soient contradictoires avec les connaissances scientifiques actuelles. Continuer la lecture de Pratiques et croyances culturelles autour de la grossesse en Chine urbaine contemporaine : étude de cas à Hangzhou

Renyou Hou

Doctorant en anthropologie sociale, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) ; ATER en langue et civilisation contemporaines chinoises, Aix-Marseille Université

More Posts